Installation à vidange périodique avec fosse septique et champ d'évacuation

L’installation à vidange périodique n’est autorisée que pour les résidences existantes, les camps de chasse ou de pêche et les résidences assimilées à des résidences existantes et lorsque le terrain récepteur ne permet pas de construire l’une des installations prévues pour les nouvelles résidences. Les eaux des toilettes sont canalisées vers une fosse de rétention dont la vidange est effectuée régulièrement par un camion-citerne. Afin de réduire les frais de vidange, on doit obligatoirement utiliser des toilettes qui n’évacuent qu’une infime quantité d’eau. On doit donc remplacer la toilette traditionnelle par une toilette chimique ou une toilette à faible débit, dont le débit est inférieur à 1,5 litre par chasse d’eau. Quant aux eaux ménagères, elles sont canalisées vers un champ d’évacuation précédé d’une fosse septique. 

Ce système est peu couteux à l'installation et sans frais d'entretien. Toutefois, les frais de vidange de la fosse de rétention peuvent être importants. La durée de vie du champ d'évacuation peut s'avérer plus élevée que celle des autres systèmes secondaires.

Conditions d'implantation

  • Le roc se trouve à au moins 30 cm (12 po) sous la surface du terrain récepteur;

  • La pente du terrain récepteur est égale ou inférieure à 30 %.

 

Pour de plus de renseignements sur ce système, vous pouvez visiter le site du Ministère de l'environnement à l'adresse suivante :

http://www.mddelcc.gouv.qc.ca/EAU/eaux-usees/residences_isolees/guide_interpretation/partieB.pdf#page=137

© Erik Stuyck  T.P.  Membre O.T.P.Q #14798